EnglishFrenchDutch
because          
"air is our first         
nutriment & medicine"         
(Hippocrate, 400BC)         
Version imprimable Suggérer par mail
Introduction

 

La plupart des systèmes de purification d’air ne sont pas sains du au fait que :

  • ils stockent, reproduisent et relarguent des micro-organismes
  • leurs filtres mécaniques neutralisent les ions négatifs de l’air

Nos concepts de purification de l’air sont basés sur le procédé naturel de purification de l’air de la terre, qui est initié par les 2000 éclairs qui parcourent son atmosphère par seconde.

 

Les éclairs génèrent dans l’air de hautes concentrations en ions négatifs et positives ainsi qu’une micro-concentration d’ozone O3. Du à la haute tension générée dans l’air, certaines molécules, comme le CO2, H2O et N2, ont tendance à perdre un électron, formant ainsi des ions  positifs (IPAs) ; par contre les molécules d’oxygène ont tendance à capturer un électron, formant ainsi des ions superoxide, O2-, également appelés ions négatifs (INAs).

 

 
Grâce à la génération des ions de l’air, toutes les matières en suspension dans l’air, comme les particules, les micro-organismes, virus et allergènes, commencent à s’agréger et à sédimenter sur le sol et autres surfaces.
 
Des hautes concentrations en ions négatifs (INAs) ont une action bactériostatique (voir Ionisation de l’Air)

 

Grâce aux réactions chimiques entre les ions de l’air et la micro-concentration d’ozone, l’air devient bactéricide. Il peut ainsi non seulement tuer les micro-organismes mais également oxyder les molécules volatiles. Tanimura & al. (1999) et Fan & al (2002) ont confirmé scientifiquement ce phénomène naturel.

 

L’effet d’un éclair peut être technologiquement reproduit de 2 manières, par:

Après un orage, la concentration plus élevée en ions de l’air nous aide à respirer “plus profondément” et la micro-concentration d’ozone donne le sentiment que l'air est "plus frais".

 

Près d’une chute d’eau ou dans une montagne, l’air contient une concentration plus élevée en ions négatifs, ce qui a plusieurs effets bénéfiques sur la santé :

  • activation & régulation de nos fonctions vitales comme notre système immunitaire et hormonal
  • augmentation de la concentration en oxygène sanguin et fluidisation du sang
  • meilleure santé psychologique, sentiment de bien-être

 

Tanimura & al. (1999) Bactericidal effect of the combined gases of Negative Air Ions and  Ozone, in  Antibact. Antifung.  Agents, vol 27, N°11, pp713 to 722

 

Fan L. & al. (2002) Interaction of ozone and negative air ions to control micro-organisms, in J. Applied Microbiology, 93 (1), 144-148

 
 

© 2008 Air Quality Concept